Un petit guide pour choisir sa sono

Dans le monde de l’animation audio, organiser une soirée ou une fête en famille n’est pas forcément aisée pour tout le monde parce que quand on ne s’y connait pas, c’est un peu dur de savoir quel est le matériel adéquat. Lorsqu’on est sur le point de s’acheter une gamme complète de sono, il faut se poser certaines questions basiques : quel type d’utilisation va-t-on en faire ? Comment bien choisir tous les éléments de la sono pour qu’ils soient compatibles les uns avec les autres ? Voici un petit guide pour choisir sa sono dans les meilleures conditions.

Des erreurs à éviter

Avant de se concentrer sur ce qu’il faut impérativement acheter, il est crucial de ne pas baser les critères de sélection sur des erreurs répétitives qui peuvent conduire à un très mauvais choix de matériels audio.
Tout d’abord, le choix de l’esthétique. Bien qu’il puisse être très agréable de disposer d’une belle sono toute neuve et toute scintillante, cela ne veut pas forcément dire qu’elle soit assez puissante pour répondre à nos attentes. Autrement dit, beauté ne rime pas forcément avec qualité !

sono1
Ensuite, le fait d’acheter chez le même fabricant étant donné que chaque marque a ses caractéristiques propres pour exceller dans un domaine bien précis. En parallèle, une marque que l’on aime peut être de piètre qualité dans un domaine si on ne sait pas l’adapter en fonction.
Pour ceux qui veulent s’informer dans les forums, c’est souvent une perte de temps car la plupart des gens ne savent pas de quoi ils parlent. Seuls quelques forums sont vraiment utiles mais ils demeurent malheureusement rares.
Enfin, pas besoin de se lancer dans des matériaux complexes, surtout si l’on vient tout juste de débuter. On risque de perdre bien plus de temps à lire le mode d’emploi qu’à utiliser le produit.

Choisir les accessoires

Le choix d’une sono se repose avant tout dans le choix des accessoires qui constituent les pièces principales du matos.
Un câble mal branché aura pour conséquence de gâcher la fête. Voilà pourquoi les accessoires sont tout aussi importants que les grosses pièces.
Conseil pratique : avant d’utiliser la sono, il peut être bénéfique de vérifier l’état des câbles et de ne pas hésiter à se débarrasser de ceux qui présentent des défauts.

sono2
Par ailleurs, les multiprises sont dépassées et manquent de praticité surtout si l’on s’investit dans une petite salle. Les câbles peuvent s’entasser les uns sur les autres au risque de provoquer d’éventuels court-circuits. Ainsi, il convient donc de les remplacer, dans la mesure du possible, par un rack de distribution secteur.

Choisir la sono

Le fait de choisir une sono repose essentiellement sur le type d’utilisation auquel elle est destinée, mais surtout du pourquoi on voudrait s’en procurer.
D’une façon générale, c’est la taille de la salle qui impacte le plus sur le choix de la sono. A titre d’exemple, on pourra se satisfaire amplement des amplis de 65 à 100 watts dans une petite salle d’ambiance familiale.
S’il y a un chanteur dans le groupe, on pourrait rajouter une sono pour le chant ou un ampli spécial pour que sa voix se démarque des instruments.
Par contre, il peut être judicieux d’éviter la guitare électrique car au niveau acoustique, ce n’est pas le plus recommandé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Posted by: admin on