Sonorisation : plus qu’un métier, c’est un art !

Afin de réussir un évènement quelconque, la qualité de la sonorisation devrait être prise en compte car la sono dépend toujours de l’évènement. Ainsi, dans le cas d’un grand concert, il est nécessaire d’utiliser une sono bien adaptée et très puissante, et dans le cas d’un anniversaire ou d’un mariage, une sono moins puissante fera très bien l’affaire.

Le métier de sonorisateur à la loupe

Dans le métier de sonorisateur, les petits détails ne doivent jamais être négligés. Un bon sonorisateur se doit de respecter tout ce qui concerne le son à diffuser. Donc, un sonorisateur doit rendre l’écoute plus confortable et agréable surtout au service du public. Seul un technicien en manque de compétence n’opère pas la confiance et la complicité envers les musiciens.

 

Devenir un bon sonorisateur ?

 

Un bon sonorisateur, qu’il soit professionnel ou pas, est celui qui sait faire face aux problèmes comme les imprévus en plein spectacle ou concert . . . Il est aussi important pour un technicien de bien faire une bonne balance de son avant le début de l’évènement afin d’assurer un bon confort d’écoute. Et pour que ce confort d’écoute soit garanti, les installations du matériel devraient être aussi bien soignées.

sonorisation-spectacle

 

 3 conseils pour l’achat d’un bon pack sono

 

Afin de s’équiper d’un bon matériel de sono ; avec la multitude de références, il est nécessaire de faire le bon choix.  Voici dix conseils pour faire un bon achat :

 

  1. Chercher la qualité avant la beauté

On tombe facilement amoureux d’un produit avec une bonne publicité ; et la qualité ne se trouve souvent pas dans l’esthétique, mais chaque marque est adaptée dans un domaine différent, donc il faut d’abord savoir en quoi le matériel va être utilisé.

 

  1. Choisir de bons accessoires

Les accidents et les imprévus sont souvent causés par un mauvais état d’un accessoire comme le mal branchement d’un câble, par exemple. En bref, les accessoires sont les plus importants. Pour éviter tous problèmes, évitez d’acheter une simple multiprise, et pour ne plus s’inquiéter de vos branchements, les remèdes les plus efficaces sont les patches en rack.

 

  1. Sélectionner la bonne sono

Si vous préférez vous occuper de la sono d’un petit spectacle, choisissez une sono plus adaptée avec des amplis de 70 à 100 watts. En revanche, les amplis de 300 watts sont le minium à avoir si vous vous occuper d’un grand concert.

 

 Comment bien entretenir sa sono ?

Après un évènement, la désinstallation est le travail le plus pénible à faire, surtout si le branchement a été fait sans aucun soin. Ainsi, pour faciliter le débranchement, essayez d’améliorer la voie de chaque branchement, surtout celle qui se trouve sur scène. En faisant attention à ces petits détails, l’état des accessoires, ainsi que la sono sera toujours comme neuf.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Posted by: admin on