Musique et grossesse

La grossesse est une période assez bouleversante des fois. La musicothérapie est aussi alors mobilisée pendant cette période. Elle est bénéfique tant à la mère qu’au bébé qui est encore dans le ventre et à long terme, la musique avec ses bienfaits aide aussi à la préparation de l’accouchement.

Chez la future mère

La femme enceinte pour pouvoir rendre soin de son bébé doit prendre soin d’elle en premier. Eh oui le bébé même encore dans le ventre a une sensibilité très aiguisée ce qui lui permet de percevoir grand nombre de chose et c’est par les hormones qu’il réagit. Lorsque la maman prend un moment pour écouter de la bonne musique, elle se détend et le fœtus ressent le bien être de sa mère ce qui engendre chez lui une émotion agréable associée à la musique que sa mère écoute. Donc lorsque la femme se sent bien son corps secrète des hormones qui vont apporter au fœtus un sentiment de bien être. Ce qui amène à bien choisir la chanson à écouter : le mieux serait de mettre une musique que l’on aime pour ne pas avoir l’effet contraire, produire des hormones de stress qui auront un effet négatif sur le fœtus. Chez le bébé, même au stade fœtal, les bénéfices de la musique sont nombreux. A partir de la 35ème semaine le bébé peut entendre des sons. La meilleure musique pour un bébé est la voix de sa mère.

grossesse2

 

Relation mère-enfant

Dès sa 7ème semaine, le fœtus perçoit des vibrations grâce aux os de son crane et au bassin maternel. A partir de ce moment, quand il entend sa maman chanter, des émotions vives pénètrent son cœur.. Il ne prend pas en compte de votre capacité vocale mais seulement il aime entendre le son de la voix de sa mère. Alors même si elle chante comme une casserole, une relation affective est instaurée entre la mère et son bébé.

Accouchement

Les exercices vocaux et le travail sur le souffle qui peuvent être traitées durant les exercices vocaux vont aider les femmes au moment fatidique de l’accouchement. En effet, ces exercices vocaux permettent à la mère de développer ses capacités respiratoires et favorise une bonne oxygénation de l’utérus. Ce qui va faciliter l’accouchement.

grossesse3
Après l’accouchement, lui faire écouter les mêmes musiques que lorsqu’il était encore dans le ventre stimule son ouïe et sa mémoire auditive. Il faut néanmoins être attentif à ses réactions pour reconnaitre la musique que le bébé adore. De la musique classique peut apaiser et rassurer l’enfant à mieux appréhender le monde extérieur tandis que les bruits de la nature développent les facultés auditives, renforce sa concentration et stimule sa créativité. Concernant l’écoute, le mieux c’est d’utiliser de la bonne sonorisation ( un haut parleur) plutôt que de diffuser la musique directement sur écouteur directement sur les oreilles de l’enfant pour ne pas agresser les oreilles fragiles du bébé. Il est toutefois aussi recommandé de mettre des bouchons lorsque le bébé est contraint de passer dans des endroits trop bruyants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Posted by: admin on