Les points à connaitre sur la sonorisation d’un spectacle en salle

De nombreuses organisations évènementielles choisissent de produire des évènements culturels pendant l’été où les fêtes s’accumulent. La réussite de ces évènements se tient dans la perfection de la sonorisation. Outres que l’ambiance, la maîtrise de la diffusion sonore reste le point essentiel pour éviter des lésions auditives chez les spectateurs d’autant plus que cela peut entrainer une lourde contravention pour l’organisateur. Avant d’organiser un évènement, il faut s’assurer du bon fonctionnement de l’ensemble de la sonorisation. D’autant plus qu’il ne faut pas installer n’importe où et n’importe comment le système sonore.

sono concert en plein air

Des points à étudier pour la mise en place de la sonorisation

La sonorisation est utilisée pour transmettre aux auditeurs le message sonore en parole et en musique. Grâce aux amplificateurs, le message est transmis à l’aide des haut-parleurs. Il est important de prévoir des amplificateurs de rechange à porter de main au cas où un des premiers claquent pendant l’évènement. Il faut tout de même veiller à respecter l’impédance de sortie de l’amplificateur pour ne pas la griller. Outre que cela, chaque instrument doit être relié par un amplificateur vers la sono. Il faut que le bruit des instruments soit modérer car ce n’est pas en augmentant ces sons qu’on offre plus au public. Au contraire, plus le son de ses instruments sur scène est faible, plus le son de la salle sera clair. Le mixage en salle sera ainsi plus facile. Le format de la sonorisation à utiliser dépend aussi du lieu et du nombre de musicien dans le groupe. S’il est plus facile de sonoriser deux ou trois musiciens, les choses se compliquent quand il s’agit de plusieurs. De toute façon, une grosse sono est toujours le choix le plus judicieux quand on parle de spectacle. Pour la bonne écoute de la musique, il faut diminuer la bande passante. Cela élimine les sons inutiles comme le bruit de fond, les souffles ainsi que les échos. La disposition du lieu joue un grand rôle dans la mise en place de la sonorisation. Les dispositions prisent pour un spectacle en plein air ne sera jamais pareil à celui d’un spectacle dans une salle. La présence de pilier dans la salle par exemple peut modifier le son lors du retour de scène. En parlant du retour en scène, c’est un point à ne pas négliger pour offrir un son agréable au spectateur. Pour cela, les instruments devraient être branchés et repartis sur des différents points de diffusion ainsi que les micros. L’idéale est d’accessoiriser chaque artiste d’écouteurs individuels comme cela chacun reçoit un bon retour de scène afin d’assurer le confort auditif qu’ils envoient au spectateur. Il n’y pas que le chanteur qui peut se tromper sans cette retour, les musiciens peuvent également produire de fausse note ou tenter d’augmenter la puissance de leur instrument s’ils entendent mal le retour.

 

Le microphone n’est pas à négliger

 

Le microphone fait parti de l’élément essentiel de la sonorisation. C’est un matériel sensible. Elle permet la diffusion de son dans l’enceinte du lieu. Il faut la manipuler avec précaution car une chute ou un choc peut l’endommager. Si avant, on tape sur ses grilles pour vérifier son bon fonctionnement. On sait aujourd’hui que ce procédé est totalement déconseillé, il suffit de parler dans le microphone pour savoir si elle marche comme on le voudrait et cela donne déjà un aperçue au niveau du son. De même, il ne faut pas mettre la main dessus lors des effets larsen car cela augmente l’intensité de l’effet. Cet effet larsen est dû à un bouclage du son amplifié et qui est à nouveau capté par un micro. Pour la réduire ou la supprimer, il est conseillé d’utiliser des haut-parleurs directionnels et les orienter soigneusement. Outre que le haut-parleur, l’utilisation des microphones unidirectionnels conduit aussi à sa réduction. Outre que cela, il faut toujours garder une distance de 5 cm entre l’utilisateur et le micro que ce soit pour parler ou pour chanter.

 

sonorisation

L’emplacement des haut-parleurs est la plus importante

 

Ce sont enfin de compte les haut-parleurs qui a le rôle de diffuser tout le son émis de la scène vers les spectateurs. Chaque lieu a sa propre précaution à prendre mais autre que ceux près de la scène, l’idéale est de mettre au minimum deux haut-parleurs en hauteur pour que le son soit homogène dans toute la salle. De préférence, les haut-parleurs en hauteur ne devront pas dépasser 5 m du sol pour permettre au son de se propager efficacement. Le faux emplacement ou la réduction de ces haut-parleurs en hauteur peut réduire la puissance du son émis au fond de la salle. C’est un autre point essentiel pour optimiser l’ambiance et de donner au spectateur au fond la même sensation que ceux qui sont au devant de la scène.

 

La norme de la puissance du son est à respecter

 

Après toute l’installation, une étude de l’impact de nuisance sonore est faite par un organisme. Il vise à estimer le niveau de pression acoustique à l’intérieur comme à l’extérieur des salles de spectacle. Il faut prendre les bonnes dispositions car un son trop fort peut endommager l’appareil auditif notamment si la sonorisation est mal branchée. Pour limiter cet effet sonore, il est conseillé d’utiliser un limiteur qui se place entre le mixage et l’amplificateur. A noter que l’installation et le branchement de la sonorisation demande des connaissances et d’expériences. Il n’est pas facile d’imiter les professionnels car il faut de la maîtrise pour le procédé. Pour une touche finale, la mise en place des projecteurs et des jeux de lumière sont très apprécier car ils augmentent l’ambiance.
Les projecteurs optimisent l’ambiance dans les spectacles
A part l’oreille, l’œil doit être aussi satisfait pendant les spectacles. C’est pour cela que l’éclairage est un point à étudier. Elle met d’abord en valeur l’artiste pour ensuite créer une ambiance au public. C’est là qu’entre en scène l’éclairagiste car autre que technique, leur emplacement est tout un art. Chaque emplacement est étudié pour s’assurer d’un bon effet de lumière sans en faire trop. Avec l’afflux de la basse consommation, l’utilisation des LEDS sur les projecteurs devient de plus en plus fréquente. C’est plus économique et elles assurent l’ambiance avec ses différents couleurs. Pour optimiser l’ambiance entre artiste et spectateur, il est préférable d’utiliser des portiques lumières pour mettre les projecteurs en hauteur et ainsi disperser ses différents couleurs de lumière dans toute la salle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Posted by: admin on