La sonorisation d’un concert de musique classique

Lors d’un concert classique, chaque spectateur doit bénéficier d’une qualité d’écoute exemplaire pour pouvoir apprécier toute la valeur de la prestation. La taille de la salle, ainsi que le style joué doivent avoir une certaine influence sur la qualité sonore. Mais le plus important reste l’acoustique, un point essentiel de la sonorisation pour un concert de musique classique réussi.

L’aménagement de l’espace

Pour que le son soit réellement apprécié par les spectateurs, l’acoustique devra être particulièrement mise en évidence. À cet effet, si le traitement acoustique des parois s’avère inexistant, la géométrie du lieu est donc primordiale.
Si on se rapproche davantage d’un cube avec des parois parallèles, on risque d’avoir des problèmes, car certaines bandes de fréquences peuvent entrer en résonance.
Dans la mesure du possible, il convient de choisir un espace biscornu. Autrement dit, une salle où il n’y aura pas deux surfaces planes parallèles est donc idéale. Sauf que ce n’est pas toujours évident d’en trouver. Dans ce cas, il faut procéder au traitement acoustique des parois.concert de musique classique
Pour cela, on piège le son aigu, mais pas les graves. De cette façon, le son sera en déséquilibre, lourd et cafouilleux. Cependant, le fait d’éviter la circulation des basses et des sons graves sera une tâche assez difficile si la salle n’est pas aménagée pour le concert. Il convient donc d’avoir la possibilité de doubler la plupart des parois pleines avec une seconde paroi plus lourde en ménageant un espace important et en plaçant des mousses lourdes profilées dans certains coins du mur.

La sonorisation de la salle

Si l’acoustique de la salle est bonne, on pourrait croire qu’on a déjà franchi un grand pas en avant. Les musiciens qui jouent les instruments classiques y trouveront certainement une harmonie et un équilibre parfait.
Maintenant, il faut amplifier la musique, mais reste le problème de sonorisation qui demeure aussi vaste que celui des lieux.
Pour un concert de musique classique, sonoriser les instruments et chanteurs devra tout d’abord, dépendre de la taille de la salle, seulement une partie ou même aucun.
L’objectif étant pour chaque spectateur d’avoir un son audible et de bonne qualité, c’est-à-dire, ni trop fort, ni trop faible. À force de trop pousser le volume, on risque de dépasser de plus en plus les capacités d’absorption acoustique de la salle, ce qui nous amènerait à retomber dans des problèmes d’équilibre et de réverbération des fréquences.concert musique classique2
Par ailleurs, il faut aussi faire attention à l’équilibre entre le volume sonore des divers instruments. Il faut qu’il soit agréable et cohérent avec le style joué.
S’il faut sonoriser tout le monde, c’est d’autant plus simple, même si cela exige plus de matériel. L’équilibre du son sera construit au mixage et l’on pourra intervenir aussi bien sur le volume que sur l’égalisation.
Chaque micro doit être parfaitement adapté à l’instrument concerné et pour les plus pointilleux, ils pourront choisir un micro de chant en fonction de la voix à laquelle il sera destiné. Le plus couramment utilisé est le modèle SM58 puisqu’il s’adapte à toute utilisation. Plus d’infos, voir ce lien !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Posted by: admin on